Projets subventionnés

Le programme Seeding Food Innovation a été créé pour catalyser le développement de la recherche transdisciplinaire qui aborde les défis alimentaires et de santé durables qui auront à la fois un impact sur les Canadiens et sont de préoccupation mondiale. Le programme offre des subventions à court terme pouvant atteindre 250 000 dollars à titre de financement de démarrage pour de nouveaux projets de recherche translationnelle.

PROGRAMME DE SUBVENTIONS POUR LES PROJETS D’INNOVATIONS ALIMENTAIRES 2016 SOMMAIRE DES PROJETS RETENUS

Cultiver l’innovation en éco-agriculture : développement du programme de recherche menée par les agriculteurs de l’EFAO

Bénéficiaires : Dre Sarah Hargreaves Description du projet : L’adoption par les agriculteurs de pratiques agricoles écologiques – qui préservent l’eau, assurent la régénération des sols, protègent la biodiversité et réduisent la consommation énergétique et les intrants chimiques – est indispensable pour produire des aliments plus nutritifs et cultivés de façon écodurable et assurer la pérennité de nos fermes et de nos collectivités rurales. Alors que l’importance de la santé des sols et d’une agriculture diversifiée est de plus en plus reconnue, les connaissances et les innovations des » Plus d'informations

Production et transfert des acides gras essentiels dans l’océan

Bénéficiaires : Dre Suzanne Budge, Dr Emmanuel Devred, Dr Catherine Johnson Description du projet : Pour tenter de répondre à cette question, nous suivrons trois axes de recherche distincts. Premier objectif, nous mesurerons les taux de production de deux espèces courantes de phytoplanctons dans différentes conditions de développement afin de capter la variation dans la production d’acides gras tout au long de l’année. Les données tirées de ces expérimentations seront utilisées pour valider et affiner un algorithme existant qui dérive le taux de production d’acides gras en mesurant la coloration de l’océan par satellite. » Plus d'informations

Évaluation de la qualité des protéines alimentaires contenues dans les légumineuses canadiennes pour répondre aux besoins nutritionnels humains en mesurant la disponibilité métabolique de l’acide aminé le plus limitant, la méthionine

Bénéficiaires : Dre Glenda Courtney-Martin, Dr Rajavel Elango, Dr Paul B. Pencharz, Dr Ronald O. Ball, Dr Christopher Tomlinson Description du projet : D’ici la fin du siècle, la population mondiale atteindra 12 milliards de personnes, mettant chaque pays au défi de fournir assez d’aliments nutritifs et sains pour tous. Les protéines alimentaires sont constituées de 20 acides aminés (AA) indispensables à la croissance et au bon fonctionnement du corps. Les protéines animales contiennent les 20 AA, mais leur production « exige une utilisation plus intensive des ressources que toute autre forme de production alimentaire » et leur teneur élevée en gras saturés est associée » Plus d'informations

Évaluation des effets d’un programme d’alimentation scolaire reposant sur un approvisionnement centralisé sur la nutrition des élèves et l’économie agroalimentaire locale

Bénéficiaires : Dr Jason Gilliland, Dr Jamie Seabrook, Dre Danielle Battram, Dre Colleen O’Connor, Dre Paula Dworatzek, Dre Sarah Woodruff Description du projet : À l’Université Western, le Human Environments Analysis Laboratory (HEAL) mène des recherches sur un programme d’alimentation scolaire reposant sur un approvisionnement centralisé (CPSFP) dans le cadre du Programme de bonne nutrition des élèves de l’Ontario. Le CPSFP sera mis en œuvre auprès de 30 écoles élémentaires dans le Sud-Ouest de l’Ontario et fournira chaque jour aux élèves des collations de fruits et légumes. Faisant appel à des pratiques d’approvisionnement centralisé, le programme vise à améliorer » Plus d'informations

Dimensions socio-organisationnelles des mesures d’atténuation du changement climatique chez les éleveurs bovins et les céréaliers en Alberta

Bénéficiaires : Dre Debra J. Davidson, Dre Lianne Lefsrud, Dr Andreas Hamann Description du projet : Ce projet consistera à identifier des pratiques novatrices dans les secteurs de l’élevage bovin et de la culture céréalière ayant le potentiel de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Il visera également à évaluer les possibilités et les obstacles associés à l’amplification potentielle de ces pratiques. Compte tenu de la place prépondérante qu’occupe l’agriculture en Alberta, réduire les émissions dans ce secteur sera décisif pour atteindre les objectifs du nouveau plan de lutte contre les changements climatiques axé sur le leadership » Plus d'informations

2019 | 2018 | 2017 | 2016