Projets d’innovations alimentaires :
questions fréquemment posées

Q:
Quelles sont les répercussions de la COVID-19 sur les subventions et la recherche relatives aux projets d'innovation alimentaire?
A:
En raison de la fermeture des laboratoires et des installations de recherche partout au Canada, nous avons décidé de retarder temporairement le programme de subventions pour les projets d'innovation alimentaire 2020 pour l'instant. Tous les candidats actuels et éventuels s'étant inscrits au programme seront informés dès qu'il sera possible de soumettre à nouveau une demande de subvention. Veuillez nous joindre à l'adresse Food.Innovation@Weston.ca si vous souhaitez être ajouté à notre liste de diffusion.

Les bénéficiaires actuels peuvent nous joindre à la même adresse si leurs travaux en cours ont été retardés. Nous avons à cœur de soutenir tous les bénéficiaires de subventions.
Q:
Comment les subventions sont-elles attribuées?
A:
Le programme de subventions pour les projets d’innovations alimentaires offre des subventions aux donataires admissibles de l’Agence du revenu du Canada. Elles sont principalement données par la voie d’un appel à candidatures ouvert. Les candidatures sont ensuite étudiées par un comité consultatif scientifique. Nous voulons procurer du financement de démarrage pour des projets de recherche rigoureusement scientifiques et multidisciplinaires qui visent à étudier les défis en matière d’alimentation et de santé qui toucheront principalement les Canadiens, mais qui procureront aussi des connaissances essentielles permettant de résoudre des problèmes d’envergure mondiale.
Q:
Quelles sont les étapes du processus de candidature?
A:
Notre processus de candidature comprend deux étapes :
  1. La lettre d’intention Échéance : Retardé jusqu’à nouvel ordre
  2. Proposition (sur demande) Échéance : Retardé jusqu’à nouvel ordre
À chaque étape, les candidatures seront étudiées par un groupe de spécialistes internationaux. Seulement 15 % des lettres d’intention feront l’objet d’une demande de proposition; les demandeurs et les évaluateurs ont ainsi tout le temps nécessaire pour se concentrer sur les propositions ayant le plus de chances d’obtenir une subvention.
Q:
Quels sont les principaux facteurs servant à évaluer une candidature?
A:
À l’étape de la lettre d’intention, la priorité de la révision sera mise sur l’idée scientifique elle-même. À l’étape de la proposition, les réviseurs mettront l’emphase sur les chances de succès.

Nous évaluons généralement les aspects suivants à toute étape du processus de candidature :
  • Rigueur scientifique et capacité d’innovation
  • Vision et portée de la proposition
  • Chances de réussite
  • Engagement à la mobilisation des connaissances (traduction et transposition)
Q:
Combien peut-on demander?
A:
Le montant d’une subvention dépendra de ce qui peut être justifié dans le cadre de la proposition pour concrétiser ses objectifs. Les candidats peuvent demander jusqu’à 250 000 $.
Q:
Qui finance cette initiative?
A:
Ces subventions sont financées par George Weston limitée et Les Compagnies Loblaw Limitée dans le cadre de leurs initiatives de financement de bienfaisance.
Q:
Quel est le délai de réalisation d’un projet?
A:
De 18 à 24 mois
Q:
Que finance le programme de subventions pour les projets d’innovations alimentaires?
A:
Le budget maximum pouvant être demandé est jusqu’à 250 000 $.
Admissibles au financement Non admissibles au financement
  • Salaire du candidat principal au sein d’un établissement canadien enregistré auprès de l’ARC Remarque : toutes les universités et tous les collèges canadiens sont immatriculés auprès de l’ARC.
  • Logiciels (coût des licences) et bases de données (coûts liés à la collecte et à l’archivage des données)
  • Matériel et produits de consommation
  • Aide à la recherche
  • Travail sur le terrain et collecte des données, ainsi que les déplacements associés ladite collecte
  • Frais de déplacement pour permettre aux bénéficiaires d’assister à des colloques pour présenter les recherches subventionnées
  • Coûts en immobilisations pour des travaux de construction ou de rénovation
  • Achats d’équipement ou coûts indirects
  • Frais de déplacement pour assister à des colloques ou des réunions
  • Systèmes informatiques ou autre matériel électronique
  • Location d’installations et frais administratifs généraux relatifs au bureau ou au laboratoire
  • Frais généraux d’établissements universitaires
  • Projets existants déjà subventionnés par ailleurs, nécessitant un financement supplémentaire
Q:
Qui est admissible au financement?
A:
Les organismes participants doivent être situés au Canada et le candidat principal doit être un donataire admissible de l’ARC. Tout autre candidat peut être un employé de n’importe quel secteur. Nous acceptons les propositions provenant d’une grande variété de domaines et nous encourageons les candidatures favorisant la collaboration entre divers secteurs. Les projets doivent être exécutés au Canada et jusqu’à 35 % du financement peut être utilisé pour rassembler des ressources internationales dans le cadre d’un projet mené par des Canadiens.

Toutes les candidatures nécessiteront des dispositions claires en ce qui concerne la direction et la gestion du programme.

Les candidats principaux doivent occuper un poste à temps complet et à long terme au sein de leur établissement pour présenter leur candidature. Si un candidat potentiel n’occupe pas un poste à temps complet et à long terme, il doit faire figurer un supérieur administratif sur sa candidature ayant un poste permanent au sein d’un établissement postsecondaire canadien. Par exemple, un boursier postdoctoral désirant poser sa candidature devra faire une demande conjointe avec un membre de la faculté.

Pour le moment, les candidats peuvent demander autant de subventions qu’ils le désirent et à plus d’un titre, et peuvent bénéficier d’un nombre illimité de subventions de la part des compagnies.
Q:
Quels sont les aspects à prendre en considération pour former une équipe qui travaillera sur ce projet?
A:
Pour avoir le plus d’efficacité possible, les projets doivent faire intervenir des équipes de partenaires assurant une approche multidisciplinaire. Ces partenariats peuvent être des équipes du même établissement universitaire mais de différentes écoles, de différentes institutions, du secteur privé, ou des organisations de la société civile. Nous voulons impliquer différentes disciplines et secteurs.

Les membres d’équipe bénévole ou de l’industrie doivent aussi contribuer au projet à l’aide de contributions en espèces ou en nature.
Q:
Quels types de projets sont admissibles aux subventions?
A:
Nous cherchons à financer des projets qui ont la possibilité d’apporter une amélioration tangible à la qualité et à la durabilité des systèmes alimentaires. Si nous n’avons pas de liste de sujets ou de domaines de prédilection, nous souhaitons toutefois recevoir des propositions qui pourraient avoir des répercussions réelles et pertinentes sur certains aspects de la production, de la distribution ou de la consommation des aliments.

Grâce à notre réseau sans pareil de magasins de détail partout au Canada, notre usine de production alimentaire et notre chaîne d’approvisionnement de premier ordre, nous pouvons apporter non seulement des fonds, mais une connaissance approfondie des besoins du consommateur, ainsi que la possibilité d’aider à la commercialisation des idées sur le marché.
Q:
Quels types de projets avez-vous subventionnés?
A:
Veuillez consulter la liste des projets subventionnés.

D’autres critères s’appliquent; veuillez consulter les Directives en matière de financement pour en savoir plus.